FEMMES PIRATES

FEMMES PIRATES

Il y a eu dans l’histoire un bon nombre de femmes pirates, téméraires, prêtes à tout défier pour demeurer libres. Certes elles ont été bien moins nombreuses que les hommes car même dans ce domaine, elles ont dû subir des discriminations.

Les pirates refusaient la présence de femmes sur leurs bateaux : elles portaient malchance et pouvaient mener à des bagarres entre les membres de l'équipage. La plupart des codes des pirates, signés par chaque membre de l’équipage avant de monter à bord, interdisaient leur présence, certains codes allaient jusqu’à la peine de mort si une femme montait à bord. Les femmes étaient donc obligées de se travestir pour prendre part aux expéditions et se révélaient souvent, autant, voir plus combatives que les hommes, comme Mary Read.Toutefois on trouve certaines civilisations qui acceptaient et reconnaissaient les femmes en tant que pirates. Chez les Vikings, Rusla, "la célibataire rouge ", fille d'un roi viking de Telemark, dirigeait une flotte pour venger son frère détrôné mais aussi échapper au mariage.
Reconnue comme la pirate la plus puissante de l’histoire, Ching Shih dirigeait une flotte de plus de 1500 navires et contrôlait, la plus grande partie des eaux de la Chine, un véritable empire. Même au moment de rendre les armes, elle a pu négocier, pour une partie de ces hommes et elle même l’annulation des charges retenues contre eux, garder ses trésors et prendre sa retraite ce qui est un fait rare pour un pirate. La preuve irréfutable de sa puissance.
Retour au blog